Communiqué de presse

L’Entente Morgienne (EM) au centre de l’attention

Le 11 mars 2021- Des attaques du Parti socialiste à propos de l’équipe formée par le Centre et la droite pour le second tour de la Municipalité à Morges font réagir l’Entente Morgienne. Forte du succès aux élections du 7 mars 2021, l’Entente Morgienne a plus que jamais un rôle clé à jouer lors de ce second tour et lors de la prochaine législature. Elle se retrouve au centre de l’attention de cette campagne après l’annonce le 9 mars 2021 de l’équipe « Centre-Droite » pour le 2ème tour.

 

Ni de gauche, ni de droite, mais de Morges !

Ce slogan fait couler de l’encre auprès des socialistes, notamment Bastien Monney, président du PS, qui considère que l’EM ne devrait faire équipe ni avec la droite, ni avec la gauche. L’EM est depuis sa création libre de tous mots d’ordre d’un parti cantonal ou fédéral et est gérée de manière indépendante. « Ce slogan n’est pas l’expression du fait que l’EM n’a pas un avis sur l’avenir de Morges, bien au contraire. Nous sommes un groupe ouvert et respectueux de chaque personnalité et sensibilité qui le compose. Nous avons toujours mis en avant la liberté d’opinion, sans influence partisane, de tous nos membres, d’où ce slogan qui confirme une entière liberté de vote, où l’intérêt des Morgien·ne·s est plus fort que la polarisation gauche/droite », déclare David Guarna, candidat à la Municipalité et conseiller communal.

 

Une représentation plus juste à la Municipalité

L’EM a rejoint l’équipe du Centre et de la droite au second tour, car elle souhaite une meilleure représentation des forces en place à la Municipalité. Depuis deux législatures, la majorité représentée à la Municipalité n’est de loin pas en adéquation avec la majorité du Conseil Communal. Ceci provoque régulièrement des blocages dont les premiers perdants sont les habitant·e·s de la Ville. « L’EM se bat depuis toujours pour que les Morgien·ne·s soient entendu·e·s et que les intérêts de toutes et tous soient pris en compte. C’est pourquoi nous avons décidé de faire équipe avec le Centre et la droite pour renforcer la diversité des partis représentés à l’Exécutif », commente Eric Décosterd, Président de l’EM.

L’EM, les Vert’libéraux, le PLR et l’UDC, une équipe diversifiée et complémentaire

Le « Centre-Droite » regroupe des candidat·e·s aux idées complémentaires pour permettre aux citoyen·ne·s d’avoir une alternative diversifiée et représentative du pouvoir législatif. « Nous parlons bien d’une équipe et non d’une alliance. Nous n’avons pas un programme commun, chaque candidat·e défend indépendamment les valeurs de son parti et sa vision pour Morges. Après 20 ans d’une hégémonie de gauche, il est temps du changement et du renouveau afin que tout le monde puisse avoir un rôle à jouer pour la Ville, » souligne David Guarna.

David Guarna, la force tranquille 

David Guarna est une personne plutôt réservée, mais brille par son travail au Conseil Communal où il fait partie de nombreuses commissions et réalise chaque année un travail exemplaire et méticuleux, notamment à la Commission de gestion qu’il préside cette année. « Augmenter les places d’accueil en crèche, construire une piscine couverte (promesse à ce jour non tenue depuis bientôt 20 ans), une accessibilité garantie pour tous les moyens de transport et l'amélioration de la fluidité du trafic, ce sont entre autres les engagements que je souhaite mettre en place pour notre Ville avec l’équipe qui sera élue et qui je l’espère sera la plus diversifiée possible et comptera tant des partis de gauche, de droite que du centre, » affirme David Guarna. Ses engagements pour la Ville sont clairs et son anaphore lors du débat télévisé à la Télé l’aura démontré, il souhaite faire bouger les choses. 

CONTACT
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram

©2021 - Réalisé par Mélanie Mojon